Gestion médicale et sanitaire

Les gestes barrières et le confinement sont les procédures les plus efficaces pour limiter la propagation du Covid-19.

Nous vous encourageons à les respecter.

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour à l’eau et au savon pendant 30 secondes,
  • Tousser ou éternuer dans son coude,
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique et le jeter immédiatement dans une poubelle et se laver les mains à nouveau,
  • Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche,
  • Rester chez soi lorsqu’on est malade.

Dans le contexte du COVID-19, l’ANSM rappelle aux patients et aux professionnels de santé qu’en cas de douleur et/ou fièvre, l’utilisation du paracétamol est à privilégier en respectant les règles de bon usage. L’ANSM alerte sur la nécessité de ne pas prescrire, ni délivrer, ni stocker inutilement les médicaments à base de paracétamol.

Afin de garantir leur disponibilité, à partir du 18 mars 2020, les pharmaciens pourront délivrer sans ordonnance 1 seule boite de paracétamol (500 mg ou 1g) par patient ne présentant aucun symptôme, ou 2 boites (500 mg ou 1g) en cas de symptômes (douleurs et/ou fièvre). La vente sur Internet des médicaments à base de paracétamol, d’ibuprofène et d’aspirine est suspendue.Plus d’infos ici.


Face aux risques de transmission du Covid-19 et de saturation des établissements de santé, le gouvernement a décidé d’assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine. Le ministre de la Santé Olivier Veran a annoncé dans cette optique la publication de décrets visant à faciliter l’accès aux téléconsultations médicales.

La téléconsultation est une consultation médicale réalisée à distance par un praticien habilité. Pour en profiter, il suffit de se connecter à une plateforme de téléconsultation, de se créer un compte et de prendre rendez-vous avec un professionnel. Le coût de la séance est de 25 euros pour un médecin généraliste, pris en charge par l’Assurance maladie depuis 2018. Depuis le décret signé le 9 mars, il n’est plus obligatoire de passer par son médecin traitant ou d’avoir eu une consultation physique dans les 12 mois précédents avec le médecin en question pour être remboursé d’une téléconsultation. Les personnes qui suspectent d’être infectées par le Covid-19 peuvent solliciter n’importe quel médecin et être pris en charge. Seule condition, privilégier un praticien de leur territoire.Il est possible de régler par carte bleue en ligne, via le système de paiement des plateformes spécialisées.
Quelles sont les plateformes spécialisées ?

Plusieurs entreprises proposent des plateformes de téléconsultation intégrant tout le parcours du patient, de la prise de rendez-vous au paiement, en passant par l’acte médical par vidéoconférence, les correspondances par messagerie sécurisée et le stockage sécurisé des données personnelles et documents médicaux. Le patient doit seulement disposer d’un ordinateur connecté à Internet et équipé d’une webcam, d’une tablette ou d’un smartphone.



• Comment faire ses courses ?

Dans une tenue normale. Les gants donnent une fausse impression de sécurité : mieux vaut se laver les mains, ou se munir de gel hydroalcoolique, en prenant ses aliments comme d’habitude, mais en veillant à ne jamais porter sa main au visage, et en se tenant à plus d’un mètre de distance des autres clients et des salariés. Il est aussi recommandé de les transporter dans votre propre sac ou cabas, nettoyé par vos soins.

• Comment payer ?

Si vous le pouvez, de préférence avec votre carte bleue sans contact, sinon, normalement, par tous moyens (carte, chèques, espèces), en vous désinfectant ensuite avec du gel hydrolalcoolique ou en vous lavant les mains dès que vous rentrez.

• Comment réceptionner une livraison ou une commande ?

Dans les drives, il faut rester à plus d’un mètre du salarié qui s’occupe de la commande, et qui a en principe reçu le même conseil. A domicile, la consigne est aussi de rester à plus d’un mètre du salarié chargé de livrer la commande. Il doit la laisser en principe sur le seuil.

• Quelles précautions prendre quand on rentre ?

Il faut veiller à se laver les mains immédiatement au retour. Idéalement, laissez les aliments, hors produits frais, dehors pendant trois heures sans y toucher. Quand c’est possible, il est également conseillé d’ôter tous les emballages (sur emballages des yaourt par exemple). Il faut laver les fruits et légumes comme d’habitude, et enlever la peau. Et, après chaque manipulation, toujours se laver les mains ! Rappelons toutefois que la transmission du coronavirus se fait par voie respiratoire et non par voie digestive : pour les fruits et légumes, inutile de les nettoyer avec des détergents. Un simple lavage à l’eau et une cuisson suffisent.

• Pensez aussi à …

Désinfecter votre portable, vos tablettes et autres écrans qui nous accompagnent en permanence !



#JeResteChezMoi
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×